Actualités

Partager sur :

Ainsi va la musique de la vie . . . , un roman de Valérie COLLEU

17 février 2024 Les Évènements
Vue 182 fois

La musique, l’amitié mais aussi l’entraide et la solidarité sont les vecteurs d’une résilience qui permet de tout surmonter et de trouver la voie du bonheur. C’est ce chemin que trace les lignes du nouveau roman de Valérie COLLEU.

Elle te propose d’être acteur de la naissance de son livre en l’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Éditions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus son livre sera promu et diffusé. En retour, tu seras présent dans le livre en page de remerciements et tu recevras le livre en avant-première, frais de port inclus !

Valerie COLLEU : « Par les pré-ventes, l'objectif est de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi , je fais appel aux Anciens, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! La précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et, en contrepartie, vous recevrez le roman dès la fin de la campagne. »

Pour en savoir plus, clique ce bouton :

Extrait :

« Au fil des mois qui suivirent, l’amitié entre Édith et Pierre se renforça. Dès qu’ils en avaient l’occasion, ils partageaient des moments de joie, de rire et de complicité.

Loin de ses atermoiements du début, Édith avait retrouvé sa joie de vivre et Pierre encourageait Édith à poursuivre ses rêves. Il l’aidait à apprendre la musique, le solfège, le chant. Grâce à lui, Édith se sentait de plus en plus confiante et heureuse. Avec lui, elle découvrait qu’elle pouvait trouver le bonheur dans chaque petit moment de la vie quotidienne. Grâce à lui, elle apprenait qu’elle pouvait dépasser son handicap. Pierre lui permettait tout simplement de réapprendre à vivre.

Il l’accompagnait dans ses apprentissages, lui enseignait à apprivoiser les ténèbres, à utiliser ses autres sens pour explorer et comprendre le monde qui l’entourait. Édith découvrait les détails infimes, les parfums enivrants, les textures émouvantes, transformant chaque expérience en un tableau vivant qu’Édith pouvait saisir avec son cœur et son esprit. Pierre offrait à Édith de nouvelles possibilités de découverte et d’épanouissement dans ce monde désormais sans lumière.

Leur complicité leur avait permis de se trouver tandis que leur passion commune pour la musique avait largement contribué à ce qu’ils deviennent rapidement inséparables. »

Autrice : Valérie COLLEU, chef de maison du VALLON, cadre administratif ER depuis 1996.




2
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité