Actualités

Partager sur :

Que devient Sophie Karlsson Bouniol (Fougères 1981 - 1984)?

20 avril 2022 Ancienne / Ancien
Vue 65 fois

LE CHÂTEAU DE FARCHEVILLE (ESSONNE) SE DÉVOILE ENFIN . . .

Saviez-vous qu’au cœur de l’Essonne se cache l’un des plus beaux châteaux médiévaux(*) de France ? Pendant des siècles, le château de Farcheville fut préservé des regards curieux, ce qui contribua à alimenter le mystère autour de cette forteresse du XIIIsiècle. Avec ses murs hauts et puissants, ses douves et ses mâchicoulis, il semble tout droit s’échapper d’un conte médiéval. On s’attend presque à voir surgir des chevaliers de l’imposante tour carrée… 

On doit sa construction à Hugues II de Bouville, un homme puissant à l’origine de toute une dynastie de chambellans et conseillers des Rois de France qui traitèrent d’importantes affaires pour le royaume. C’est pour refléter cette puissance qu’il décida d’élever ici « Un château considérable qui fit voir ce qu’il était ». Pari réussi pour Hugues II ! 800 ans après, le château impressionne toujours autant ses visiteurs.

  

La vie du château de Farcheville a été marquée par ses propriétaires successifs, lesquels ont régulièrement réalisé de grands travaux de construction et de restauration. Comme au XVIIe  siècle ou des travaux d’adaptation au « goût du jour » sont effectués. On construit une tour carrée d’habitation pour remplacer le donjon défensif et des terrasses de promenade font désormais place aux remparts extérieurs. Plus récemment, Jean Chalopin, célèbre créateur et producteur de dessins animés comme Les Mystérieuses Cités d’orentreprit d’importantes restaurations de la vieille bâtisse. L’aspect médiéval a été revu et corrigé, tout en intégrant une certaine modernité dans l’aménagement. On raconte que les anciens appartements de Chalopin sont dignes de l’Inspecteur Gadget…  

Le château a été entièrement rénové, mais l'inspiration médiévale y est encore forte.

  

Aujourd’hui, le château est la propriété d’une société privée. Il y a deux ans, Sophie Karlsson Bouniol et son époux Conny Karlsson ont quitté la Suède pour s’occuper de la gestion de Farcheville, suite à un changement de direction. Un challenge professionnel qui fait écho à leurs anciennes activités de directeur d’hôtel et directrice de maison de retraite. Sophie et Conny organisaient également des mariages en Suède dans un château familial.

« L’histoire, la vieille pierre et surtout le challenge nous ont motivé dans ce projet. Ça permettait de rassembler, en couple, tout ce qui nous anime professionnellement […] C’est un milieu passionnant.»

 le château de farcheville et ses propriétaires   le château de farcheville ses proprétaires et leurs projets

Ce métier d’entrepreneur du patrimoine, véritable vocation, Sophie l’a dans la peau. Longtemps méconnu du public, Sophie tente de faire connaître le château de Farcheville au plus grand nombre, tout en préservant ce monument historique emblématique.

« Mon souhait le plus grand est de préserver le château. C’est mon challenge aujourd’hui de préserver sa beauté, son histoire et son authenticité, tout en le rendant rentable. Baisser les coûts tout en trouvant un équilibre à long terme.»

Une orangerie pouvant accueillir 400 personnes assises (et jusqu’à 1000 personnes debout) a été construite, permettant ainsi de préserver le château tout en faisant du volume.

Par la privatisation d’espaces, avec une majorité de mariages et de séminaires, une offre commerciale solide et diversifiée a été mise en place à Farcheville depuis deux ans et ne cesse de se développer. D’autres beaux projets sont à venir avec notamment la proposition de séjours bien-être, d’une marque à l’image du château et d’une boutique avec la récolte du potager et la mise en avant de produits locaux.

A seulement 45 minutes de Paris, le château de Farcheville est idéal pour une réception de grande ampleur : mariage, séminaire, tournage,… Il est possible de visiter les lieux en semaine, du lundi au vendredi, sur réservation. Sophie vous accueillera et vous fera découvrir ce mélange d’authenticité et de modernité avec simplicité; un thé vous sera servit à la fin de la visite dans la cuisine médiévale.

Notre coup de cœur
Le château d’Hugues II de Bouville a conservé sa boulangerie du XIIIème siècle avec ses fours muraux qu’il est possible d’utiliser pour des séminaires. Imaginez la bonne odeur du pain chaud… Pour couronner le tout, on y ajoute l’emblème de Farcheville qui représente trois herbes de blé. De quoi marquer les esprits !

 

> > Plus d'informations < <

 

(*) « Château considérable » dit de plaine (deux seulement en France) construit en 1291

 

Élodie Filleul - Média Chateaux Expérience (9 avril 2020) : URL Canonique




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité